Falcon 030

À l’origine deux machines étaient prévues, une version entrée de gamme nommée Falcon 030 basé sur l’architecture de l’Atari ST avec un microprocesseur Motorola 68030 et une version plus évoluée nommée Falcon 040 avec une architecture entièrement nouvelle et un microprocesseur Motorola 68040. Ce modèle ne sera jamais commercialisé.

Le Falcon fut vendu en plusieurs versions, avec 1, 4 ou 14 Mo de mémoire vive, avec ou sans disque dur (version open). La version 4 Mio open était vendue 4990 francs français sans écran. La version avec disque dur d’une capacité de 80 Mo au format 2″5 était souvent la configuration type. Par la suite des revendeurs ont modifié des Falcon open afin de les vendre avec des disques durs 3″½ issus du monde PC beaucoup moins chers, c’est ainsi qu’en 1994 sont apparus des versions avec disque dur de 420 Mo. Si le Falcon représentait une réelle nouveauté lorsqu’il a été annoncé en 1992, il arrivera trop tard pour concurrencer les compatibles PC qui devenaient de plus en plus puissants et de moins en moins cher. De plus son évolutivité était limitée et le catalogue de logiciel dédiés était bien maigre bien que sur le long terme il a couvert tous les domaines.

Ce sera le dernier ordinateur conçu par Atari. Après l’abandon de sa production, celle-ci sera reprise pour un temps par la sociéte C-LAB sous la dénomination Falcon Mark I, Falcon Mark II avec des entrées/sorties son améliorées et Falcon MKX dans un tout nouveau boîtier rack dédié aux musiciens professionnels.

FICHE TECHNIQUE
Sortie  1992
Constructeur  Atari