Le site du jeu vidéo et du gaming
Le jeu vidéo, une passion

Epic Games, Fortnite, en guerre contre Apple et Google

#FreeFortnite, c’est le hashtag lancé par Epic Games parce que l’application du jeu le plus populaire au monde Fortinte Battle Royal a été retiré de l’AppStore par Apple et du Play Store par Google. Explications !

Pourquoi avoir retirer Fortnite de l’App Store et du Play Store?

Tout a commencé quand Epic Games a annoncé une réduction permanente du prix du paVos, la monnaie de jeu de Fortnite. A partir de ce moment, les joueurs pouvaient acheter des pièces à 20% de moins que le prix habituel : sur PS4, Xbox One, Nintendo Switch et PC, la réduction était appliquée directement. Par contre via les achats sur iOS et Android la réduction n’était pas appliquée. Ils ont averti que les joueurs devraient choisir un autre mode de paiement lors de l’achat de paVos.

Apple a retiré Fortnite, le jeu de combat royal d’Epic Games, de l’App Store après que le développeur ait mis en place jeudi son propre système de paiement in-app qui contourne les 30 % de frais standards d’Apple. Apple affirme qu’Epic enfreint les directives de l’App Store en utilisant son propre système de paiement

Cette décision marque une escalade significative dans la querelle entre Epic et l’une des places de marché de logiciels mobiles les plus dominantes au monde. Elle intervient également à un moment particulièrement délicat pour Apple, le fabricant d’iPhone étant confronté à des problèmes de concurrence concernant son fonctionnement de l’App Store et les règles qu’il impose à certains développeurs.

Fortnite une poule aux œufs d’or pour Apple et Google

  1. Fortnite a été installé plus de 133 millions de fois et a fait l’objet de 1,2 milliard de dollars de dépenses dans le monde entier sur l’App Store à ce jour, selon la société d’analyse Sensor Tower. Au cours des trois dernières années, Apple a réalisé environ 360 millions de dollars de recettes grâce à « Fortnite », le jeu en ligne qui se bat maintenant contre Apple pour les frais de l’App Store.
  2. Fortnite a été téléchargé 11 millions de fois et a généré 10 millions de dollars de dépenses sur le magasin Google Play depuis ses débuts en avril 2020.

La déclaration officielle d’Apple pour justifier le retrait de Fortnite

La déclaration d’Apple :

Aujourd’hui, Epic Games a pris la malheureuse décision de violer les directives de l’App Store qui s’appliquent de la même manière à tous les développeurs et qui sont conçues pour assurer la sécurité du magasin pour nos utilisateurs. En conséquence, leur application Fortnite a été retirée de l’App Store. Epic a activé dans son application une fonctionnalité qui n’a pas été examinée ou approuvée par Apple, et ils l’ont fait dans l’intention expresse de violer les directives de l’App Store concernant les paiements in-app qui s’appliquent à chaque développeur qui vend des biens ou des services numériques.

Epic a de son côté déclaré :

Epic a déclaré dans un communiqué : « Le retrait de Fortnite par Apple est un autre exemple de l’utilisation par Apple de son énorme pouvoir pour imposer des restrictions déraisonnables et maintenir illégalement son monopole à 100% sur le marché du traitement des paiements iOS.

Le fonctionnement de l’App store

Epic Games conteste le monopole de l’App Store. En effet Apple prend 30% de commission directe sur la vente des App ou des paiements intégrés.

Avec la mise en place du paiement direct, Epic Game a contourné le système. Les utilisateurs pouvaient payer le total uniquement à Epic Game, ce qui leur permettait d’économiser quelques euros. En effet, les joueurs en utilisation du système de paiement in-app d’Epic pouvaient ‘obtenir des prix plus bas.

Selon Epic, dans ce cas, ce sont les clients qui en bénéficiaient et non l’entreprise. Ce serait donc un mouvement pro-consommateur plutôt qu’un jeu de pouvoir cupide.

Google a aussi retiré  Fortnite du Play Store

Epic a également mis en place son propre système de paiement dans la version Android de Fortnite, ce qui a conduit Google à prendre des mesures similaires et à retirer le jeu du Play Store. Les utilisateurs d’Android peuvent cependant toujours télécharger Fortnite en utilisant le propre lanceur d’application d’Epic. Celui-ci est accessible indépendamment par le biais de n’importe quel navigateur web mobile.

Un  porte-parole de Google a fait ces deux déclarations :

  1. « L’écosystème ouvert d’Android permet aux développeurs de distribuer des applications par le biais de plusieurs magasins d’applications. Pour les développeurs de jeux qui choisissent d’utiliser le Play Store, nous avons des politiques cohérentes qui sont équitables pour les développeurs et qui assurent la sécurité du magasin pour les utilisateurs »,
  2. « Si Fortnite reste disponible sur Android, nous ne pouvons plus le rendre disponible sur Play car il viole nos politiques. Cependant, nous sommes heureux de pouvoir poursuivre nos discussions avec Epic et de ramener Fortnite sur Google Play ».

Chez Apple, il n’y a pas d’alternative au téléchargement, il est donc beaucoup plus difficile de trouver une autre méthode légale puisque, par exemple, sous Android, vous pouvez utiliser le Galaxy Store de Samsung.

La réplique d’Epic Games au retrait de Fortnite par Apple

Epic Game a mis en place deux types de répliques :les poursuites judiciaires et un combat d’image via les réseaux sociaux.

Poursuites judiciaires pour abus de position de monopole

Epic a réagi à ce retrait en annonçant une action en justice contre le fabricant de l’iPhone et Google. Dans la plainte, Epic Game affirme que Google utilise sa taille en tant qu’entreprise pour faire le mal contre les concurrents, les clients et les utilisateurs . Le choix des mots fait référence à la célèbre ligne que Google avait dans le code de son moteur de recherche « Don’t be evil ».

Appel aux joueurs pour protester contre Apple et Google

Epic Games a réagi à l’expulsion de Fortnite de l’App Store par une parodie vidéo. Cela montre que le coup était préparé et qu’Epic Game a anticipé le réaction d’ Apple.

Nineteen Eighty-Fortnite – #FreeFortnite from Fortnite on Vimeo.

La vidéo met en évidence la tension juridique actuelle entre les deux parties à la lumière de la mise en œuvre du paiement direct dans le jeu. Ils invitent les joueurs à se rebeller.

fortnite-apple-googleEn appelant ses partisans à « se joindre à la lutte » contre Apple dans une parodie vidéo de la célèbre publicité « 1984 » du géant de la technologie. Fortnite, produit par Epic.

Fortnite est l’un des jeux vidéo les plus populaires au monde, en particulier auprès des jeunes, et a annoncé en mai qu’il avait atteint plus de 350 millions de joueurs inscrits.

Des alliés de circonstance : Suite à ce retrait, Epic a reçu le soutien de nombreux acteurs de l’espace technologique. Un porte-parole de Spotify a déclaré à la journaliste Nilay Patel que la société applaudit la décision de prendre position contre Apple et de faire la lumière sur l’abus de position dominante d’Apple.

La sauce a pris au moins à un moment puisque le hashtag a été massivement utilisé à son lancement.

Un storytelling bien préparé par Epic Game

Les éléments d’un storytelling réussi sont :

  • un héro
  • un élément perturbateur
  • une quête semée d’embuches
  • le climax

Le héro est ici le jeu Fortnite, la quête est la lutte contre les abus de position dominante qui rendent les prix plus chers pour les joueurs.

Le héro a besoin de la communauté des joueurs pour gagner le combat.

L’incertitude règne quant à l’épilogue et qui obtiendra gain de cause entre les deux géants américains et Epic Game… mais avec sa communauté Epic Game a de quoi rivaliser.

Un conflit qui n’est pas neuf

Déjà en 2018, Tim Sweeney, le PDG d’Epic, s’est plaint que les stores d’applications mobiles ne justifient plus la commission de 30 % qu’ils imposent à tous les développeurs. Il a appelé à des changements substantiels dans la manière dont des entreprises comme Apple et Google agissent avec des développeurs tiers.

Selon Tim Sweeney : « Les fabricants d’Apple, Google et Android font de très, très gros profits sur la vente de leurs appareils et ne justifient en aucun cas la réduction de 30 %. Epic a lancé un magasin de jeux sur PC dans lequel il ne prend que 12 pour cent des revenus.

 

Comments are closed.